Motivez et fidélisez enfin vos employés !

Bien-être au travail, avantage concurrentiel, diminution du turnover, ça vous parle ? La fidélisation des employés est une des problématiques dominantes de la stratégie RH. Voyons ensemble, dans cet article, comment la calculer puis l’améliorer grâce à des actions à mettre en place.

Pour naviguer plus facilement dans l’article, voici les sujets abordés :

Qu’est-ce que la fidélisation du personnel ?

Quelles méthodes utiliser pour fidéliser ses employés ?

Qu’est-ce que la fidélisation du personnel ?

Définition de la fidélisation du personnel

La fidélisation du personnel montre l’engagement des salariés à travers différents facteurs : bien-être au travail, productivité et épanouissement. Mettre en place une politique de fidélisation a pour mission de conserver les talents dans l’entreprise et de réduire le turnover. L’objectif est d’entretenir une relation saine et bienveillante avec vos salariés. De plus, cela améliorera votre image de marque et facilitera la recherche de nouvelles recrues.

Pourquoi fidéliser ses employés, quels sont les enjeux ?

Fidéliser ses employés est très important, que ce soit pour vos salariés ou pour votre entreprise. Il faut constamment se remettre en question pour améliorer l’expérience de vos collaborateurs. Sachant que nous passons environ 90 000 heures au travail dans notre vie, il ne faut pas que cela devienne une contrainte mais plutôt une activité permettant la montée en compétences, l’épanouissement et la découverte de soi. Voici les enjeux de la mise en place d’une politique de fidélisation du personnel :

  • Coût financier : Si vos employés souhaitent partir au bout de quelques mois, vous allez considérablement perdre de l’argent dans les futurs recrutements. De plus, former les nouveaux éléments est très coûteux.
  • Perte de temps : Qui dit perte d’argent, dit perte de temps. Les managers doivent se libérer des moments pour permettre aux nouvelles recrues de se sentir à l’aise dans leurs nouvelles missions. En sachant qu’un processus de recrutement prend en moyenne 5 à 10 semaines, si un de vos employés vient à partir, il faudra alors doubler ce chiffre.
  • Déséquilibre de l’entreprise : Une mauvaise fidélisation peut entraîner de l’absentéisme, une baisse de motivation collective allant jusqu’à la démission.

Comment mesurer la fidélisation des salariés ?

Le meilleur moyen d’augmenter la fidélisation des salariés est déjà de comprendre comment elle fonctionne et comment la calculer afin d’évaluer les améliorations futures. Pour chiffrer la fidélisation de vos employés, il existe différents indicateurs :

  • Le taux de roulement : évaluer le turnover.

( Nombre de démissions / Nombre total d’employés ) x 100 – Les chiffres sont pris sur une période donnée.

  • Le Net Promoter Score (NPS) : comprendre la satisfaction des salariés grâce à un questionnaire composé de réponses allant de 1 à 10.
NPS

La fidélisation des employés n’est pas seulement un chiffre. Il faut creuser un peu plus pour comprendre pourquoi vos collaborateurs ne se sentent pas à l’aise et épanouis dans l’entreprise. Pour découvrir plus d’indicateurs, vous pouvez vous rendre sur ce site.

Quelles méthodes utiliser pour fidéliser vos employés ?

Vous savez maintenant ce qu’est la fidélisation des salariés et comment la calculer. Une fois ces étapes établies, vous pouvez trouver ci-dessous les actions à mettre en place pour l’améliorer. En voici 6 que nous avons sélectionnées.

Améliorer votre recrutement

La première étape pour fidéliser vos employés consiste à sélectionner vos nouvelles recrues en fonction de leur adhérence aux valeurs de la marque puis de la possible entente avec leurs futurs collègues. Le savoir et le savoir-faire (hard skills) sont également des critères majeurs à prendre en compte. Cependant, il ne faut pas oublier le savoir-être (soft skills). Celui-ci va jouer un rôle majeur dans la constitution d’une équipe performante et solide. Chaque collaborateur va devoir se compléter en avançant ensemble. Une bonne entente entre les salariés constitue déjà un bon recrutement.

Après avoir listé les missions et les connaissances à avoir pour occuper le poste, définissez les compétences en matière de savoir-être. Par exemple, si l’une des principales missions s’effectue en équipe, cette personne devra avoir des qualités telles que la force de proposition, la créativité ou encore l’écoute. À l’inverse, si son travail s’effectue seul, il lui faudra être autonome, organisé et posséder une capacité de synthèse.

Notre conseil : Demandez à une personne de l’équipe de vous accompagner dans la fin du processus de recrutement. Cette personne saura vraiment si la nouvelle recrue peut correspondre et s’intégrer facilement à l’ensemble de l’équipe. Un entretien informel visant à clarifier les soft skills peut être une bonne solution. Cette démarche vous fera gagner du temps, de l’argent et augmentera l’entente entre vos collaborateurs.

Offrir un onboarding de qualité

Le saviez-vous ? 22% du turn-over survient dans les 45 premiers jours ! Et oui, c’est énorme et un peu désolant… Pour contrer ce chiffre, il est indispensable d’intégrer correctement vos employés : matériel informatique, planning des premiers jours, formation pour connaître les termes de l’entreprise. Que ce soit en présentiel ou à distance, l’onboarding doit être maîtrisé afin que la personne ne se sente pas mise de côté ou comme une charge supplémentaire. En choisissant d’embaucher un salarié, le manager doit être conscient qu’il devra se rendre disponible pour que le nouvel employé puisse être rapidement à l’aise et autonome dans ses futures tâches.

Pour faciliter l’intégration de votre nouveau talent, vous pouvez utiliser un tableau Trello constitué de différentes cartes :

  • Valeurs de l’entreprise
  • Les outils utilisés – avec des formations adaptées
  • Les premières tâches à effectuer
  • Le calendrier de la première semaine
  • Et tout ce que vous pensez être utile pour le salarié

Vous pouvez prendre exemple directement sur le tableau Trello présenté ci-dessous. Téléchargez-le ici 👉 Tableau d’onboarding.

trello-onboarding

Notre conseil : Faites des points à 30, 60 et 90 jours ! Cela va permettre de suivre la progression du salarié, de vérifier s’il comprend bien sa place dans l’équipe, de voir les points bloquants et d’améliorer son intégration en continu. Par exemple, votre nouveau talent n’arrive pas à utiliser un logiciel, il aura sûrement besoin d’une aide supplémentaire sur celui-ci.

Proposer un environnement de travail agréable

Un environnement agréable joue énormément sur la fidélisation de vos employés. Une bonne qualité de vie au travail apparaît d’ailleurs comme la 2ème condition la plus importante, juste après l’intérêt porté aux missions du poste.

Premièrement, pour comprendre comment fonctionnent les différents types d’environnement, on peut se référer à l’approche de J. Holland :

“Chaque personne recherche un environnement de travail qui soit congruent avec son type de personnalité et plus cette congruence est élevée, plus l’individu est satisfait, efficient et stable” – Jean Guichard et Michel Huteau

Voici les 6 catégories de type d’activités à mettre en rapport avec l’environnement social :

  • réaliste (R) : manipulation d’objets, emploi ancré dans la réalité
  • investigateur (I) : observateur, réflexion, analyse
  • artistique (A) : imagination, créativité, non structuré
  • social (S) : entraide, responsabilité, compétences sociales et morales
  • entreprenant (E) : management, statut social, pouvoir

Une fois ces catégories comprises, vous pouvez alors adapter les 2 piliers de l’environnement de travail qui sont les éléments humains et matériels, pouvant influencer le salarié dans son travail.

Le côté humain va jouer sur la partie managériale et les membres qui composent l’entreprise. Un climat social de confiance, sans stress et sans préjugé facilitera la communication et l’épanouissement de vos salariés. Pour améliorer la cohésion de vos équipes, organisez des sorties, des repas ou des pauses afin de créer du lien.

Le côté matériel est l’espace de travail et les outils du salarié : le lieu, l’ambiance (calme/bruyant) ou encore l’accessibilité (handicap, temps de route pour y accéder). Des espaces de travail bien aménagés vont accroître la productivité et la motivation de vos employés. Par exemple, des couleurs neutres pour la concentration ou dynamiques pour la créativité. Les salariés doivent se sentir à l’aise sur leur lieu de travail et pouvoir changer d’endroit en fonction des tâches à effectuer. C’est pour cela que les espaces de coworking sont en vogue depuis quelques années. Les architectes d’intérieur de ces lieux pensent productivité et bien-être au travail.

De plus, le matériel fourni aux employés est très important : une assise agréable pour avoir une bonne posture ou un ordinateur rapide pour travailler efficacement sont des éléments à ne pas négliger.

Notre conseil : Ne jugez pas les salariés. Si une personne n’a pas bien fait son travail sur une période donnée, essayez de comprendre pourquoi, si quelque chose la bloque ou la dérange. La bienveillance est une compétence clef à développer pour être un bon manager.

👉 Comment mettre en place le droit à la déconnexion dans votre entreprise ? Découvrez-le dans notre article !

Travailler avec les bons outils et les bonnes méthodes de travail

Utiliser les bons outils pour bien travailler va permettre de fidéliser vos employés. Ils faciliteront l’organisation et la communication au sein de vos équipes. Par exemple, chez Twybee, dans l’équipe marketing, nous avons plusieurs logiciels que nous utilisons pour améliorer notre productivité :

  • Jira pour la gestion de projets : ce logiciel permet d’organiser les tâches en fonction de différents états (à faire/en cours/terminé). Il permet d’avoir une vision globale du travail de l’équipe. On sait qui travaille sur quoi et la date de rendue des projets. Il existe d’autres logiciels permettant la même chose (monday.com ou Wrike).

  • Confluence pour la rédaction de contenus : c’est le wiki de notre entreprise. Il permet d’organiser tous les contenus : notes de réunions, articles de blog jusqu’à la stratégie marketing. Si vous souhaitez adopter une communication transparente au sein de votre organisation, nous vous conseillons d’utiliser ce logiciel. Vous êtes indépendant ou faites partie d’une petite structure ? Vous pouvez également utiliser Notion.

  • Slack pour communiquer facilement : c’est un logiciel permettant de parler à ses collègues à travers différents canaux. Vous pouvez envoyer des photos, écrire et appeler directement dans l’interface. Ce logiciel de chat va permettre à vos équipes de partager de bons moments et d’avancer sur leur travail efficacement.

Webinar Jira Confluence Cloud

Autres les logiciels, les méthodes de travail utilisées vont jouer sur la fidélisation de vos salariés. Si vous avez une mauvaise organisation, que chaque information est difficile à trouver ou que personne n’est là pour les aider, leur motivation va considérablement diminuer.

Il existe différentes méthodes de travail. Il faut voir ce qui correspond à vos équipes et ce qui est le plus simple à mettre en place. Par exemple, la méthode Agile peut être très efficace. À sa création, elle était uniquement utilisée par les développeurs dans le but d’une amélioration continue. Aujourd’hui, la vision agile s’est élargie à d’autres secteurs où nous pouvons reprendre quelques tendances :

  • Le Daily Stand Up Meeting : ce rituel consiste à énoncer le travail fait la veille, ce que l’on va faire aujourd’hui et les points de blocage rencontrés. Il va permettre plus de transparence dans votre équipe et d’avancer efficacement sur les sujets.
  • L’organisation en sprint : chaque projet va se découper en plusieurs parties afin de maîtriser vraiment l’élaboration de celui-ci. Un projet ce n’est pas travailler d’un point A à un point B. Des détails peuvent changer et des améliorations peuvent être faites. C’est pour cela qu’il faut découper le travail afin d’avoir des retours et d’ajuster en cours de route certains aspects du projet. Pour être en constante amélioration, vous pouvez suivre ce schéma (se répétant à l’infini) : Analyse > Écoute > Collecte d’informations > Amélioration.

Attention, exercer ces rituels agiles ne fait pas de votre équipe une équipe Agile. C’est bien plus compliqué que ça ! L’agilité c’est savoir changer de méthode en cours de route parce que l’on s’est rendu compte que la précédente n’était pas appropriée. Retrouvez les 4 valeurs de l’agilité dans cet article.

Notre conseil : organisez une réunion chaque lundi matin afin de définir et prioriser les tâches à faire dans la semaine. Cela va ajouter plus de clarté au sein de votre équipe. S’ils ont des questions sur les missions, ils pourront directement avoir la réponse ou programmer des points d’éclaircissement dans la semaine.

Avoir recours aux avantages sociaux et en nature

Pour beaucoup, l’argent est source de motivation et de reconnaissance. Remercier ses salariés grâce à des avantages sociaux et en nature pour leur travail effectué va permettre d’accroître leur fidélité envers l’entreprise : intéressement, plan d’épargne entreprise, accord de participation. Que signifient ces 3 moyens ?

  • L’intéressement : sous forme de prime, cela va permettre de récompenser vos salariés suite aux performances de l’entreprise

  • Le plan d’Épargne Entreprise (PEE) : permettant d’offrir à vos employés un compte d’épargne longue défiscalisée en fonction des résultats de l’entreprise

  • L’accord de Participation : cette participation est un mécanisme de redistribution des bénéfices de l’entreprise aux salariés. Elle est obligatoire dans les entreprises dont l’effectif est de 50 salariés ou plus.

De plus, d’autres avantages sociaux et en nature peuvent appuyer votre stratégie de fidélisation : cadeaux de fin d’année, tickets restaurant, chèques vacances / culture, participation aux frais de transport (à plus de 50%), RTT, voiture de fonction et encore bien plus. La mise à disposition de ces avantages peut être gratuite ou moyennant une participation du salarié inférieure à leur valeur réelle.

Notre conseil : renseignez-vous auprès de l’entreprise Swile qui couvre beaucoup d’avantages sociaux : tickets restaurant, carte cadeaux et réductions sur des activités.

Développer les compétences de vos salariés

Autrefois, les salariés pouvaient rester plus de 10 ans dans une même entreprise. Aujourd’hui, c’est environ 4 ans et demi. La faute à qui ? L’ennui, l’envie d’apprendre de nouvelles choses et le changement de mentalité sur le travail. Ce dernier n’est plus uniquement vu comme une source de revenu mais également comme une source d’épanouissement et d’accomplissement de soi. Pour cela, il existe de nombreux moyens pour faire évoluer vos employés : les former continuellement.

Une à deux fois par an, demandez-leur s’il y a un sujet qu’ils aimeraient approfondir ou des compétences qu’ils souhaiteraient acquérir afin d’ajuster votre plan de formation. De plus, vous pouvez leur laisser du temps pour se former sur leur temps de travail. Beaucoup de sites facilitent l’apprentissage de nouvelles qualifications : OpenClassRoom, YouTube, les formations Google ou LinkedIn.

Notre conseil : n’oubliez pas les compétences visées développement personnel telle que l’aisance à l’oral. Organisez des journées formation, en équipe, accompagnées de professionnels, pour rendre vos salariés plus épanouis et à l’aise dans leur travail.

Vous l’avez compris, fidéliser vos employés est un travail de fond : il faut comprendre pourquoi certains de vos collaborateurs souhaitent partir de l’entreprise afin de mieux cibler les éléments à corriger. En mettant en place une politique de fidélisation au sein de votre organisation, vous allez gagner du temps et de l’argent, réduire le turn-over de votre entreprise et gagner en visibilité grâce à votre avantage concurrentiel. Grâce aux méthodes énoncées ci-dessus, vous avez maintenant toutes les clefs en main pour réussir et enfin fidéliser vos salariés.

Pour plus d’informations sur les logiciels à mettre en place dans votre entreprise, vous pouvez nous contacter grâce au formulaire en bas de cette page. Nos consultants, certifiés Atlassian, sont là pour vous accompagner sur les solutions Jira et Confluence afin que vous et vos collaborateurs puissiez gagner en productivité.

👉 Comment augmenter rapidement la productivité de vos employés ? Découvrez-le dans notre article. 

5 jeux agiles pour améliorer l’efficacité de vos équipes

De plus en plus d’équipes de développement misent sur des méthodes de travail agiles. Pourquoi ? Elles permettent de gagner en efficacité, cohésion et productivité.
On vous explique comment appréhender ces méthodes grâce à des jeux agiles !

Contactez-nous

  • Nous nous engageons à vous recontacter sous 48 heures
  • Nous discutons ensemble de votre contexte et vos enjeux
  • Nous construisons une proposition de services pour vous accompagner dans les meilleurs délais

Share This